Mahjong Time
Connexion  
Langue: English  简体中文  繁體中文  Español  Français  Русский  日本語 한국어
Accueil À propos de MT Nouvelles Info sur le Jeu Tournois Affiliés Contactez-Nous
Règles Mahjong
Règlements du style Chinois Officiel de Mahjong
Règlements du style Hong Kong de Mahjong
Règlements du style Américain de Mah Jongg
Règlements de Compétition Riichi
Règlements du style Européen Classique de Mahjong
Les Règles du style Zung Jung
Règlements du style Taïwanais de Mahjong
Ari Ari Mahjong Rules
Sanma Mahjong Rules
Notation Mahjong
La Notation dans le style Chinois Officiel Mahjong
La Notation dans le style Hong Kong Mahjong
La Notation dans le style Américain Mah Jongg
Règlements de pointage de compétition Riichi
La Notation dans le style Européen Classique
La Notation dans le style Zung Jung
La Notation dans le style Taïwanais
Ari Ari Mahjong Scoring
Histoire du Jeu Mahjong
Histoire du Jeu Mahjong
Mahjong Aide FAQ
Général
Compétitions/Tournois
Impartialité
Communauté
Questions Financières
Soutien Technique
Votre Compte MahjongTime
S’unir à un Jeu
Caractéristiques de Communauté
Virtual Shop FAQ
Virtual Shop User's Guide
School Games FAQ

 

No Download required
Créer Compte
Apprendre á Jouer

Règlements de Mahjong - World Series of Mahjong (v1.03)

Voler un Kong

  1. Lorsqu'un adversaire déclare un «petit kong exposé», et un joueur appelle la tuile qui est déclarée comme un kong, il peut annoncer un «fu» et réclamer la tuile déclarée pour compléter sa main. Cela s'appelle «Voler un Kong». Voler un Kong est considéré comme gagner lors d'un écart, et le joueur qui a tenté de déclarer le kong est l'écarteur.
  2. «Voler un Kong» est un modèle de catégorie 9 et vaut des points.
  3. Seulement un petit kong exposé peut être volé. Un kong caché ne peut pas être dérobé, sans aucune exception. Contre un grand kong exposé, la réclamation du «gagnant» prend préséance selon les règlements de la «Préséance des réclamations», et la réclamation du «kong» est annulée.
  4. Un joueur peut annoncer un «fu» et dérober un kong aussitôt que l'adversaire a ajouté sa tuile au triple exposé; un joueur n'a pas besoin (et ne devrait pas) attendre que l'adversaire pige une tuile supplémentaire avant de voler un kong. Si un joueur veut écarter une tuile sans déclarer de kong, il devrait placer la tuile clairement en position désignée dans la rivière, et non de manière ambiguë dans la zone de ses tuiles exposées.

Préséance des réclamations

  1. Lorsque deux joueurs ou plus désirent réclamer la même tuile écartée, l'ordre de préséance ci-dessous est observé. La réclamation avec la plus haute préséance seule obtient l'écart, et les autres réclamations sont annulées.
  2. L'ordre de préséance, de haut en bas, est tel que suit :
    • 1a. gagner par le siège inférieur de l'écarteur
    • 1b. gagner par le siège opposé de l'écarteur
    • 1c. gagner par le siège supérieur de l'écarteur
    • 2. pung, kong (grand kong exposé)
    • 3. chi
    Lorsque deux joueurs annoncent conjointement une «victoire», l'unique gagnant est déterminé tel que ci-dessus; cela s'appelle l'interception. Prendre note qu'il n'y a pas d'exception pour ce règlement.
  3. Seulement une réclamation légale peut prendre préséance. Une réclamation illégale n'a pas de préséance, et peut toujours être dépassé par une réclamation légale. L'annonce verbale marque la réclamation; un joueur qui n'annonce pas sa réclamation dans le temps requis n'a pas de préséance.
  4. Pour qu'une réclamation de pung ou de kong prenne préséance, elle devrait être annoncée promptement. Une fois qu'un joueur a annoncé un «chi» et subséquemment affiché son ensemble ou écarté une tuile, les deux autres joueurs perdent leurs droits à la réclamation de la tuile pour un pung ou un kong.
    Le règlement pour une réclamation de «victoire» est moins stricte (parce que les tuiles impliquées dans une déclaration de victoire peuvent être plus compliquées que celles pour une réclamation de pung ou de kong, et aussi la réclamation de victoire est plus importante) : une réclamation de «victoire» fait préséance à une réclamation de «chi» jusqu'à ce que l'adversaire ait annoncé un «chi», complété l'affichage de son ensemble et écarté une tuile.

Le Mur Mort et la tuile Fond d'océan

  1. Mur Mort : Les 14 dernières tuiles du mur sont appelées le «Mur Mort», et ne sont pas jouées.
  2. Tard dans une main, tout joueur peut demander que le «destructeur du mur» pousse le Mur Mort de 14 tuiles un peu vers la gauche, séparément du Mur Vivant, afin qu'il soit plus facile de déterminer combien de tuiles il reste à jouer. Si une tuile supplémentaire a été prise et une tuile solitaire reste en «demi pile» dans la boîte de kong, la 7e pile à partir de la fin devrait être brisée, et la tuile inférieure de la pile placée dans le Mur de Distribution, et la tuile supérieure de la pile placée à la fin de du Mur Vivant, comme la tuile Fond d'océan.
  3. Tuile du Fond d'océan : La dernière tuile du mur avant le Mur Mort (i.e. la 15e dernière tuile dans le mur) est appelée la tuile Fond d'océan. Le joueur qui pige la tuile Fond d'océan ne peut pas déclarer un kong, et doit écarter une tuile à moins qu'un autre joueur gagne. Cet écart s'appelle la tuile Bord de rivière.
  4. Tuile Bord de rivière : La tuile Bord de rivière ne peut pas être réclamée pour un chi, un pong ou un kong; elle peut seulement être réclamée pour une victoire.
  5. Gagner avec la tuile Fond d'océan ou encore avec la tuile Bord de rivière est un modèle de catégorie 9 et vaut des points.
  6. Aucune victoire : Si aucun joueur ne gagne sur la tuile Bord de rivière, la main est pigée et tous les joueurs se voient accorder zéro point pour leur main. Le distributeur (Est) passe toujours les tuiles après chaque main.

Pointage de la Main gagnante

  1. Après que le joueur gagnant ait révélé sa main, il devrait mettre en ordre sa main, afin que sa main gagnante soit vérifiée et que le pointage soit calculé.
  2. Une main régulière devrait être séparée en 4 ensembles ainsi que la paire d'yeux. S'il gagne sur un écart, la tuile gagnante doit être tournée à 90 degrés afin d'indiquer un triple exposé
  3. Une main de «Paire de sept» devrait être ordonnée en 7 paires. Une main de «Treize terminales» devrait être classée par suite, soit les Vents et les Dragons ensemble.
  4. Le pointage de la main gagnante est calculé selon le chapitre «Système de pointage des World Series of Mahjong».
  5. Responsabilité du pointage : En principe, le joueur gagnant est responsable de compter le pointage de sa propre main. Un joueur peut demander à ses adversaires ou à un juge pour de l'aide, mais ils ne sont pas responsable pour une erreur de comptage. Si le joueur gagnant n'a pas demandé d'aide, les autres devraient garder le silence et ne pas le distraire
  6. Les trois joueurs non-gagnants sont responsables de s'assurer que le joueur gagnant n'a pas gonflé le pointage de sa main. Ils peuvent demander de l'aide à un juge, mais le juge n'est pas responsable des erreurs de comptage. Si le joueur gagnant a fait une erreur de comptage à son désavantage, les trois autres joueurs ou le juge ne sont pas obligés de le lui rappeler, mais toute personne a le droit d'indiquer que le pointage du joueur gagnant est correct, et est la valeur maximale pour sa main.
  7. C'est la responsabilité de l'écarteur de mentionner l'«Immunité du règlement du même tour» lorsque applicable.
  8. Les «Cartes d'aide au pointage» peuvent être utilisées afin de faciliter le pointage lorsque c'est nécessaire, tel que lorsqu'il y a une barrière de langue ou pour une main avec plusieurs modèles. Leur utilisation est optionnelle est peut être omise lorsque les quatre joueurs sont d'accord. Veuillez vous référer à l'Appendice A : «Comment utiliser les Cartes d'aide au pointage».
  9. Chaque joueur marque tous les points (gagnés ou perdus) par chaque joueur de la «Carte d'enregistrement du pointage». Veuillez vous référer à l'Appendice B : «Comment utiliser la Carte d'enregistrement du pointage». Ensuite, chaque joueur passe sa carte autour de la table afin que les trois autres adversaires la signent. Le joueur gagnant ne devrait pas mélanger ses mains jusqu'à ce tous les joueurs aient signé. Après que les tuiles aient été mélangées, le processus de pointage est considéré comme complété, et il est normalement et désormais impossible de corriger le pointage. Si les quatre joueurs sont d'accord qu'il est nécessaire de faire une correction, ils devraient demander l'aide d'un juge, qui prendra une décision en cas-par-cas.
  10. Si les quatre joueurs ne sont pas d'accord au sujet du pointage, ils peuvent demander une décision officielle de part d'un juge. (Une demande pour une décision officielle sera retenue seulement si les joueurs proposent deux méthodes de pointage différentes, comme par exemple deux listes de suites différentes, les valeurs de mains ou les systèmes de paiement. Si les joueurs ne savent pas du tout comment calculer la valeur d'une main, ils ne peuvent que demander de l'aide non officielle, et alors le juge n'est responsable d'aucune erreur.) La décision du juge en chef est finale.
  11. Liberté de comptage : S'il y a différentes manières de classer les tuiles cachées afin de composer la main gagnante, le joueur gagnant peut choisir librement d'un arrangement qui croit qui est le meilleur pour lui, et calculer le total d'une main selon cet arrangement. Une main peut seulement être calculée selon un arrangement; les modèles de différents arrangements ne peuvent pas être comptés. (Par exemple, une main ne peut pas compter pour «Trois séquences identiques» et «Trois triples consécutifs», ni pour «Deux séquences de doubles identiques» ainsi que «Sept paires».)
  12. Règlement de l'auto-pige «Neuf portes» : Lorsqu'une main de «Neuf Portes» gagne en auto-pige, la tuile gagnante doit être affichée séparément du reste de la main. Si la tuile gagnante a été mélangée avec les tuiles de la main avant qu'elle ait été affichée et confirmée, les «Neuf Portes» ne peuvent pas être comptées.
    L'Est débute une main avec 14 tuiles qui ont été distribuées, et aucune tuile n'est considérée comme «pigée». Par contre, les «Neuf Portes» ne peuvent pas compter comme une main de «Bénédiction céleste»; seulement la «Bénédiction céleste» peut être comptée.

Tuiles de pénalité Si un joueur expose illégalement les tuiles de sa main, ces tuiles restent ouvertes sur la table comme tuiles de pénalité. Les tuiles de Pénalité devraient être placées dans la zone à droite de la main cachée du joueur, clairement séparées des ensembles exposés d'un joueur. Une tuile de pénalité vivante peut être écartée lors de l'écart du tour en cours ou lors du prochain tour du joueur (si le joueur ne joue pas à ce moment là). Une fois que le joueur a écarté une autre tuile (même une autre tuile de pénalité vivante), une tuile de pénalité vivante en face de lui devient une tuile de pénalité morte et celle-ci ne peut désormais plus être écartée. (Ce règlement est mis en place pour prévenir la collusion, en prévenant qu'un autre joueur prenne avantage s'il voit les tuiles qu'un autre joueur pourra écarter dans le futur.) Les tuiles de pénalité (soit vivantes ou mortes) ne peuvent pas être mélangées (incluant le brassage lorsqu'une main gagne sur un écart) dans une séquence exposée, un triple exposé, ou un kong exposé (grand ou petit), et peut ne pas former la paire d'yeux «exposés» avec une tuile écartée lors d'une main gagnante. En d'autres mots, les tuiles de pénalité peuvent seulement constituer des ensembles cachés, et ne peuvent pas être utilisées pour réclamer des écarts afin de constituer des ensembles exposés. (Ce règlement est mis en place afin de prévenir la collusion, afin qu'un autre joueur voit les tuiles exposées et écarte délibérément des tuiles utiles afin de porter préjudice à un autre joueur.) Dans une main de «Sept paires», une tuile de pénalité ne peut pas former de paire «exposée» avec une tuile écartée lors d'une main gagnante. Dans une main de «Treize Terminales», un joueur ne peut pas gagner sur une tuile écartée qui est assortie à une de ses tuiles de pénalité; et s'il a trois tuiles de pénalité ou plus, il ne peut pas gagner sur aucun écart, et ne peut gagner que sur une auto-pige. Essayer de réclamer un écart avec une tuile de pénalité, en violant les règlements ci-dessus, devrait être considéré une «fausse réclamation». Pendant la distribution, avant (ou lorsque) le joueur organise ses tuiles, si un joueurs expose par inadvertance des tuiles, une des tuiles exposées est exemptée de pénalité. Si un joueur expose deux tuiles ou plus, il peut en choisir une et la remettre dans sa main; le reste devient donc des tuiles de pénalité (vivantes). Lorsqu'une tuile de pénalité vivante est écartée, elle cesse d'être une tuile de pénalité. Si une tuile de pénalité est utilisée pour former un kong caché, elle cesse aussi d'être une tuile de pénalité. Les règlements ci-dessus s'appliquent aux tuiles exposées par inadvertance. Le juge a le droit d'imposer des pénalités additionnelles contre les violations délibérées.

1  2  3  4  5  6    Next
 
À propos de Mahjong Time - Download Mahjong - Devenir membre de Mahjong Time - Jeux Mahjongg Gratuits - Jeu Mah Jongg Gratuit - Mah jongg - Mah Jong - Termes et Conditions - Politique de Privacité - Ressources Partagées Mah Jongg - Mahjong Mahjong - Affiliés/Entreprises - Jouer Mah jongg En Ligne - Fleurs Mah jongg - Mahjongg Mahjongg - Ressources Utiles - Contactez-Nous - Demandes de Presse - Carte du Site - Anglais - Chinois Simplifié - Chinois Traditionnel - Espagnol - Français - Russe - Japonais - Coréen - Mahjong

Copyright © 2017 Mahjong Time Tous Droits Réservés